Séjour à Paris, 8-11 mars 2007

Jeudi 8 mars 2007

J’arrive à 18h45, Gare de Lyon, sans problème :)

../_images/cousin-s.jpg

Mon cousin Benoit, sur la PS2 :)

Vendredi 9 mars 2007

Lever 6h00, j’ai rendez-vous avec Coline à 7h45 à Louis le Grand (123, rue Saint-Jacques).
On passe devant le prolongement de la rue Saint-Jacques, la rue du petit pont.
Moi : - C’est par là, je crois.
Mon oncle : - Non, ici c’est la rue du petit pont. C’est plus loin.
Moi : - Ah...
On s’aventure plus loin, on arrive rue Lagrange (?!), là mon oncle demande à un passant où la rue que l’on cherche se trouve, et celui-ci me donne raison...
On retourne à la première rue, il est alors 7h35, on est au 2, rue Saint-Jacques. Mon oncle me laisse, je me mets à courir.
7h42, je ne suis qu’au 42, je me mets à appeler Coline tout en courant, mais en entendant la tonalité je me trouve devant le 123. Je regarde en face de la rue : 50 (?!). Bizarre, comme numérotation...
../_images/llg2-s.jpg

Le lycée Louis le Grand

Je vois Coline, elle m’emmène à la cantine pour prendre son petit-déjeuner, là je croise Thomas (Ignace).
Coline m’explique alors le programme de la matinée : “Tu restes en TD de maths avec nous jusqu’à dix heures, après je ne vais pas te proposer de rester en chimie, donc tu n’auras qu’à demander au professeur de maths des HX3 (NB : HX = Hypothétique X = MPSI) si tu peux rester. Il n’est pas au courant, mais je pense qu’il acceptera. À midi David (Untitled) nous rejoint d’Henri IV, il a une carte de cantine pour toi.”
On entre dans la salle, je vois David (emmo) et Duco (Duco), qui, lui, n’était pas au courant de ma venue :)
En TD de maths, le professeur distribue des documents.
Moi : - Et moi ? :(
Il me donne divers documents, dont un DM :D
Il rend des copies, et se plaint au sujet de la présentation de la copie de David.
Lui : - Prenons une personne innocente... Il s’avance vers moi Vous trouvez ça propre, vous ?
Moi : - Ben c’est que je ne voudrais pas d’ennuis, moi...
Lui : - Derrière cette réponse prudente, on se doute bien de l’avis...
Plus tard, il m’a surpris en train de poser un exercice de colle à Coline...
Encore plus tard, il m’a demandé : - Vous êtes où ?
Moi : - Euh... exercice 17.
Lui : - Non, mais à quel lycée ?
Moi : - Ah ! Thiers, à Marseille.
À la fin de la récré, Fathi m’accompagne à la salle des HX3. Je tape, j’ouvre.
Moi : - Bonjour, c’est bien la MPSI2 ?
Lui : - Oui ?
Moi : - Est-ce que je peux assister au cours ?
Lui : - Vous assisterez à la pause !
La classe rit, je ferme la porte, me disant qu’ils devaient avoir pause à 11h00...
Fathi : - Alors ?
Moi : - Euh ben non.
Fathi : - Bah viens avec nous !
On descend les escaliers, quand Ilia m’appelle.
David (davidd, pas emmo) : - Esssspion !
Ilia : - En fait, t’as pas eu de chance, il était en plein dans sa démonstration, tu serais venu 2 secondes plus tard, c’aurait été bon.
Puis Bruno me kidnappe :
Bruno : - VIENS CHEZ NOUS !
Ilia : - Nan, chez nous !
Je rappelle qu’on était dans les escaliers, je me demandais quand j’allais tomber...
Après avoir parlé, Bruno a décidé qu’il serait judicieux qu’il retourne en cours, n’ayant pas de pause, lui.
Je vais voir le professeur des HX3 qui me répond : “Oui, vous pouvez rester, si vous préférez faire des maths plutôt que de visiter Paris...”
../_images/llg1-s.jpg

Thomas et David (cantine)

Je vois Agathe, et Jacques-Henri, qui me demande à quelle heure se déroule la demi-finale Prologin :D
Le cours reprend (la pause aura duré 30 minutes (?!), mais Ilia me dit que c’est normal, voire moins que d’habitude), Ilia se met à côté de moi.
Le prof : - Alors, est-ce qu’on peut prolonger cette équation différentielle ?
Ilia : - Euh pour ça, il faudrait que le cosinus tende vers +infini, ce qui est difficile...
Après le cours, je vois Marie-Karelle (elda). Elle me propose de me passer sa carte de cantine, mais je lui dis que normalement, j’ai tout ce qu’il me faut.
On se dirige vers la cantine, là je vois David (Untitled), mais ne le reconnais pas tout de suite.
Avant de passer la carte, David me dit : - J’espère que ça va marcher
Moi : - Et si ça ne marche pas ?
David : - ...
:D
Finalement, on est passé, j’ai vu Igor, qui m’a raconté l’histoire de l’affiche Miquel géante :)
Et Thomas n’a pas manqué de me faire la private joke : regarde sa montre (allusion au stage d’Achères II, où on le faisait tout le temps).
../_images/llg3-s.jpg

Ilia et Duco

Thomas oublie son plateau, Bruno le prend avec lui et essaie de retrouver l’étourdi dans la cour pour lui dire d’aller le reposer. Un instant on a voulu aller carrément dans sa chambre d’internat pour le lui passer, mais on ne l’a pas fait.

On va dans l’internat.
Un pauvre interne se retrouve à genoux devant sa porte pour essayer de l’ouvrir (coup de l’oreiller : les tiroirs étant placés devant les entrées, si on oublie de fermer sa porte, un interne mal intentionné peut prendre un coussin, le mettre dans le tiroir qu’il ferme, fermer la porte, ce qui permet au tiroir de se rouvrir et de bloquer la porte). Atroce, mais astucieux :)
Je croise Duco, qui me montre la vidéo des 57 lycéens dans une chambre d’internat :)
../_images/llg4-s.jpg

Coline, moi, Bruno, Ilia et David

Puis je vais dans la chambre de Coline.

David me parle (à nouveau) de la soirée qu’il organise le lendemain.

Ensuite, Coline va ramener Henri à David IV (ou l’inverse). Et dans le hall, Bruno me montre un document affiché, où il est question d’interdire la consommation de repas achetés à l’extérieur.
Bruno : - Es-tu intelligent ? Vois-tu un ou plusieurs moyens de contredire ce qui est dit dans ce document, et de trouver un moyen de le corriger ?
Moi : - Ce qu’on mange à la cantine, ça a forcément été acheté à l’extérieur, mais pour le corriger...
Bruno : - Oui, mais la cantine peut produire les aliments à l’intérieur du lycée, ou demander à la personne qui a préparé le repas de venir l’apporter à l’intérieur pour l’acheter. [...] Ou sinon, tu coupes une toute petite part de gâteau, que tu emmènes avec toi, et tu achètes un sandwich. Ainsi, ton repas, constitué d’un plat et d’un dessert, n’a pas été entièrement acheté à l’extérieur.
Moi : - Non mais, surtout...
Bruno : - ?
Ilia : - ?
Moi : - ... Y’a écrit “à l’extérieur”, mais à l’extérieur de quoi ?
Rires
Moi : - Du coup, on peut acheter à l’intérieur d’un magasin, d’un endroit fermé. Partout, non ?
Bruno : - Non, il existe des endroits où tu achètes à l’extérieur.
Moi : - Ah bon ? Mais la caisse est à l’intérieur non ?
Bruno : - Non, viens, on va te faire visiter Paris !
../_images/llg5-s.jpg

“Interdit de dépanner !”

On sort en ville, puis Bruno s’arrête tout d’un coup, puis montre le panneau (cf image à droite) et dit : - Interdit de dépanner !
Ilia : - Ca me rappelle un panneau que j’avais lu : “Hauteur limitée à 100 m” (100 mètres plus loin).
Puis Bruno me montre un magasin Brioche Dorée, où l’on peut acheter des repas à l’extérieur.
Bruno : - Du coup, Louis le Grand établit un favoritisme au détriment des magasins où l’on peut acheter des repas à l’extérieur !
../_images/llg7-s.jpg

Le lycée Louis le Grand

../_images/sorbonne-s.jpg

La Sorbonne

Puis Ilia s’est acheté à manger, je les ai raccompagnés à Louis le Grand.
Bruno : - Tu es sûr que tu ne veux pas rester pour le français ?
Moi : - Non merci, j’ai dit à mon oncle que je rentrerais vers 15h :) (qui a dit excuse bidon ?).

Au retour, j’ai quand même réussi à me tromper de RER (C au lieu de A), puis j’ai fini par retourner à la maison.

Quand mon cousin est arrivé, il était tout content d’avoir trouvé 20 euros devant la porte de la maison. Simple coïncidence sûrement, il m’en manquait 20. :) (début de la métamorphose en Petit Poucet).

Samedi 10 mars 2007

Lever 6h00... En route pour Palaiseau ! Mon oncle m’emmène en voiture, j’étais un peu inquiet, même si j’avais les plans, parce qu’il ne voyait pas comment y aller.

../_images/x1-s.jpg

“École Polytechnique”

Finalement on est arrivés un peu trop tôt... 8h00, une petite heure d’avance :)
À 8h15, je préviens Thibaut, il me dit qu’il y est déjà. Mon oncle me laisse donc à l’entrée de l’école.
../_images/xparcours-s.jpg

Parcours Entrée de l’École - Entrée principale

Je me disais que l’entrée du bâtiment ne serait pas loin, et pourtant...

../_images/x2-s.jpg

L’X - Entrée principale

En tout cas, c’est vraiment grand.

../_images/x3-s.jpg

L’X - À côté de l’entrée principale

L’épreuve écrite se passe plutôt bien, puis on m’appelle pour aller à l’entretien, qui dure 20 minutes. Sur le chemin, yabo (le président) me fait : “Vengeance... Tu vas payer !”. Une fois arrivé, je me retrouve en face de yabo et Zavie, qui m’interrogent tous les deux sur des questions de culture informatique (alors que normalement, ce sont essentiellement des questions personnelles) : “Quel est le nom du premier programmeur ? Qui a créé le premier PC ? En quelle année ? Comment vois-tu le monde de l’informatique dans 50 ans ? Qui a créé la souris ? Qu’on fait Sun, à part le Java ?”... 20 minutes atroces :D
Zavie : - À part de l’informatique, tu aimes faire quoi dans la vie ?
Moi : - Euh... du piano.
Zavie : - Depuis combien de temps ?
Moi : - 12 ans...
Zavie : - 2 ou 12 ?
Moi : - 12
Yabo : - Y’a un piano dans l’amphi, tu nous montreras ?
Moi : - Euh ok.
J’ai joué deux ragtimes, puis Zavie a fait : “C’était plus 12 que 2” :)

Après, c’était l’heure du repas, je laisse mon sac dans l’amphi et je descends à la cantine, tout était super bon. [troll]Meilleur que Louis le Grand, en tout cas.[/troll].

Je pensais que l’épreuve machine était à 14h00, en fait elle devait commencer à 13h30, ce qu’on a appris à 13h15, quand on était un groupe de 5 à se perdre dans l’École (pendant que les autres faisaient une photo de groupe...). On est quand même arrivé à temps.

À l’épreuve machine, j’ai perdu 15 minutes parce que je ne pouvais pas me connecter (on était 2-3 dans le même cas), puis j’ai passé 2h30 sur le niveau 4, et 15 minutes sur le niveau 5. Je n’ai pas eu le temps de faire le niveau 6, enfin juste une solution très courte, qui a passé le tiers des tests (dont le dernier, coup de chance :D).

../_images/code1-s.jpg

Prologin - Emacs

À la fin j’étais tellement content d’avoir terminé ce fichu d’exercice 4 à la noix que je l’ai pris en photo. J’ai voulu prendre une photo de la salle (et par conséquent, inclure les organisateurs), et Céline a hurlé : “Hééé y’a Jill-Truc qui prend des photos !”.

../_images/prologin-s.jpg

Prologin - Épreuve machine

Après l’épreuve, on nous a distribué des magazines d’informatique, avec des affiches qui devaient être en rab.

On rejoint le RER, et une station avant l’arrivée (Luxembourg), Thibaut me fait : - Tu as récupéré ton 3e sac ?
gros silence
Moi : - Ah tiens, non !
Thibaut : - T’exagères, on est presque arrivé !
Moi : - Euh ouais, mieux vaut ne pas retourner, il risque de n’y avoir personne.
Luxembourg, yabo m’appelle et me demande quand on peut se voir pour que je récupère mon sac. On décide de se retrouver le lendemain à l’ÉPITA (École Pour l’Informatique et les Techniques Avancées, là où il yabo étudie).

Une fois arrivé à l’internat, je vois Julia Cagé, mais elle ne me voit pas.

Yabo m’appelle et me propose de m’amener mon sac chez David.

On décide d’aller manger avec Thibaut, puis j’arrive chez David le panini à la main.
David : - Tu abuses, je t’invite à dîner et tu prends un sandwich ?
Moi : - Maieuh !
David : - Bon c’est pas grave, j’espère simplement que les autres n’ont pas fait comme toi. Par contre, t’as intérêt à dîner aussi, y’a trop de pâtes et on n’est pas assez !

Ilia, puis Fay, arrivent.

Ému, je me jette sur Fay et dis : Fay, t’as pensé à mon bouquin de solfège ? (<- héhé.)
Fay : - C’est Guillaume qui l’a.
David : - Tiens, va voir le piano...
Je vois écrit : “Steinway & Sons” o_O
Je joue quelques morceaux, dont la 1ère Ballade de Chopin. Or Coline arrive juste à la fin, donc elle me demande de le rejouer, mais comme le morceau fait 10 minutes, David s’interpose : - Joue autre chose !
Coline : - Mais non, je veux écouter celui-là !
Donc je l’ai rejoué :)
Guillaume arrive, et je constate que c’est LE Guillaume que je connais du stage d’Achères II :)
Moi : - Oh comment ça va ? Ca faisait super longtemps ! Tu deviens quoi ? T’as mon bouquin de solfège ? (ne perd pas le nord :P)
../_images/chezdavid1-s.jpg

Soirée chez David

On se met à table, j’ai pu finir mon assiette (alors que j’avais quand même un panini dans l’estomac, preuve que c’était bon).

N’ayant pas eu de nouvelles de yabo, je le rappelle et apprends qu’on lui a volé sa moto, qu’il l’a retrouvée bousillée, et qu’il faudrait que je passe à l’ÉPITA chercher mon sac le lendemain.

../_images/chezdavid2-s.jpg

Coline interprétant la sonate Quasi una fantasia (“Clair de Lune”) de Beethoven

Après de lourdes et profondes insistances, David, moi et Ilia parvenons à faire jouer Coline.

../_images/chezdavid4-s.jpg

Moi, Coline, et David interprétant une sonate quelconque de notre composition

Mais comme on trouve ça trop sérieux, on brode par-dessus :)
Je reconnais que l’interprétation des Asturias d’Albeniz pour deux mains, à trois personnes était saisissante : Coline faisait la main droite (à savoir, toujours la même note), je faisais une note sur deux de la main gauche, David le reste.
../_images/chezdavid5-s.jpg

Fay et Guillaume

Coline, David et Ilia me ramènent à Ulm, Coline me demande de réfléchir au fait que je pourrais essayer d’entrer en Spé à LLG...

Dimanche 11 mars 2007

../_images/ulm1-s.jpg

L’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm

Après le petit déjeuner, Thibaut me fait (rapidement) visiter Ulm, école à l’architecture plus que bizarre.
Thibaut : - Chaque fois que je fais visiter l’École à quelqu’un, je découvre de nouveaux passages :)
../_images/ulm2-s.jpg

Thibaut en train d’interpréter le premier mouvement de la Sonate Pathétique de Beethoven

Puis il m’emmène à la salle du piano.

../_images/pantheon-s.jpg

Le Panthéon

Ayant rendez-vous à l’ÉPITA à 10h30, on décide de partir à 9h45. Je vais dans la chambre de Thibaut pour récupérer mes affaires, quand je ne retrouve plus un sac (où se trouve ma carte d’identité).
Après un bref instant de panique, je décide d’appeler David.
David : - ... Mhallô ?
Moi : - David, je te réveille ?
David : - Mghnon, enfin c’est pas grave...
Moi : - Arf, je suis vraiment désolé, pourrais-tu regarder si tu n’aurais pas dans la penderie un petit sac avec ma carte d’identité dedans ?
[...]
David : - Ouais il est là. Dis, t’es vraiment un champion pour perdre tes affaires...
Moi : - Euh quand est-ce que je pourrai venir le chercher ?
David : - Ben, faut que je m’habille mais ça prendra pas longtemps. Tu peux venir :)

On va chez David, je m’excuse, récupère mon sac, le remercie, et file :)

Thibaut : - Ce qui serait marrant, c’est que je ne me rappelle pas où se trouve le métro...
Moi : - Argh pitié Thibaut :P
Thibaut : - Attends par contre y’en a un plus loin, et je sais comment y aller.
../_images/metro.png

Métro

Une chance, on arrive aux Gobelins pile quand le métro arrive (sinon on aurait dû attendre 10 minutes).

On se rend Porte d’Italie, il est 10h20, et j’appelle yabo (qui se trouve alors à la station Kremlin Bicêtre) pour se donner rendez-vous là où je me trouve, pour ne pas avoir à chercher l’ÉPITA (et, éventuellement, nous perdre).

10h45 (après l’avoir appelé une dizaine de fois), Yabo arrive, me rend mon sac et me dit : - Un jour, tu perdras ta tête !
Puis il ajoute : - N’empêche, je suis bien content que t’aies oublié ton sac, sinon je ne me serais pas rendu compte pour ma moto avant ce matin, et j’aurais bien été ennuyé...

Il est déjà 10h50, or mon train part Gare de Lyon à 11h20, et ma charge vient d’augmenter (nombre_sacs++ :)).

Une fois arrivé Place d’Italie, on se retrouve à attendre (car c’est un terminus).

11h10, on arrive Gare d’Austerlitz, on est alors de l’autre côté de la Seine :) Sprint.

On entre enfin dans la Gare de Lyon, Thibaut me prend un sac et me dit : - J’espère que ton quai n’est pas à l’autre bout !
On est alors voie G. Je regarde sur le panneau et lis que mon train se trouve voie A.
Je composte mon billet à toute allure, on est au niveau de la voiture n°1. Je regarde mon billet et lis que ma place se trouve voiture n°8.
Finalement, 11h14, je remercie Thibaut et entre dans la voiture n°4 pour finir le trajet à pied, essoufflé.